Mieux comprendre les mécanismes de résistance du neuroblastome

Ce projet a été sélectionné dans le cadre de notre appel européen : FIGHT KIDS CANCER 2021. Il sera financé conjointement par Imagine for Margo, Kriibskrank Kanner Fondatioun and KickCancer.

En participant à RUN TO KICK, vous financerez ce projet innovant.

Le neuroblastome est une des tumeurs solides les plus fréquentes chez l’enfant. On parle de tumeur maligne extra-cérébrale car elle se développe à partir du système nerveux mais n’est pas localisée dans le cerveau (principalement dans l’abdomen, parfois le long de la colonne vertébrale ou au niveau des glandes surrénales).

Aujourd’hui, les solutions thérapeutiques disponibles pour les patients qui ne répondent pas au traitement standard ou qui font une rechute ne sont pas satisfaisantes. Le projet « BEACON-BIO » a pour finalité de les améliorer à moyen terme.

Malgré des traitements intensifs, plus d’un patient sur deux rechute après les traitements de première ligne et les chances de survie de ces patients sont inférieures à 10%. Il est donc important de mieux comprendre le fonctionnement et les mécanismes de résistance du neuroblastome afin de développer des traitements plus efficaces.

À cet effet, ce projet collaboratif international tentera de définir les patients par groupes de risque en fonction de leurs spécificités moléculaires (ou biomarqueurs) et de leur résistance au traitement.

Un biomarqueur est une caractéristique objectivement mesurable et évaluable que l’on retrouve dans le sang, les liquides corporels ou les tissus et qui peut être utilisée comme un indicateur de la présence d’une maladie, de son évolution ou encore de la réponse à un traitement.

En particulier, ce projet étudiera l’impact des facteurs génétiques et épigénétiques dans les rechutes et les résistances. L’épigénétique c’est la science qui explique pourquoi des cellules au code génétique identique jouent des rôles différents dans notre corps.

Enfin, ce projet cherchera à identifier des nouvelles combinaisons de molécules dans l’espoir qu’elles soient plus efficaces.

Ces combinaisons seront ensuite évaluées dans le prochain essai plateforme européen sur le neuroblastome récidivant et réfractaire qui est en cours de préparation au sein des groupes de recherche collaboratifs européens.

Ce projet a pour objectif d’identifier de nouvelles voies de traitement pour les enfants atteints de neuroblastome. De cette manière, il bénéficiera à tous les enfants (belges, européens et au-delà !) si les conclusions de l’étude sont positives.

Mieux comprendre les mécanismes de résistance du neuroblastome

  • Financement: 500 000 €
    Plus de 85% de vos donations financent la recherche ou nos activités de défense des enfants atteints du cancer, moins de 15% sont utilisés pour notre administration.
  • Durée: 24 mois
  • Pays: Espagne, France, Royaume-Uni
  • Maladie: Neuroblastome
  • Statut: À venir

Other Projects