Meilleure compréhension des mécanismes de résistance des cancers à haut risque

Trente-cinq mille enfants, adolescents et jeunes adultes ont un cancer chaque année en Europe ; parmi eux, 20% ne seront pas guéris. 

En cas d’inefficacité des traitements de première ligne, l’orientation vers des nouvelles approches thérapeutiques, et la compréhension des mécanismes expliquant la résistance aux traitements, doivent s’appuyer sur des analyses approfondies des caractéristiques biologiques des tumeurs et de l’analyse des interactions entre la tumeur et le patient. 

Le projet soutenu par KickCancer a pour objectif de permettre une analyse moléculaire complète au diagnostic, pour les enfants et adolescents atteints d’une tumeur de haut risque, à l’aide de technologies de pointe, y compris le séquençage de haut débit. Des modifications de ces profils au cours du traitement et pendant le suivi pourront être recherchées grâce à des prélèvements sanguins (analyse de l’ADN circulant des cellules tumorales). 

Ce projet permettra une meilleure compréhension des mécanismes d’échappement et de résistance aux traitements standard. En collaboration avec d’autres projets en cours, les résultats de ces analyses fines permettront d’orienter beaucoup plus vite les patients vers la meilleure stratégie thérapeutique.

Ce projet sera dirigé depuis l’Institut Curie à Paris, en collaboration avec l’Institut Gustave Roussy. Il a été approuvé par l’association française des onco-pédiatres (SFCE) et sera mis en place dans tous les centres SFCE de France. Des chercheurs belges seront impliqués dans ce projet et les données récoltées seront partagées avec eux dans le cadre d’un projet pan-européen sur les biopsies liquides. Le projet est cofinancé par l’association française Imagine for Margo et l’association suisse Hubert Gouin Enfance & Cancer.

État d’avancement : Le recrutement des premiers patients a débuté en avril 2018 et à ce jour 31 patients ont été admis dans l’essai. 

Prochaines étapes : Un premier rapport d’activités sera établi par l’équipe de chercheurs de l’Institut Marie Curie en avril 2019 et ensuite annuellement. Le projet se terminera en 2022. 

Objectifs

100%
Objectif: 200 000 euros sur 4 ans
Plus de 95% de vos donations financent la recherche ou nos activités de défense des enfants atteints du cancer, moins de 5% sont utilisés pour notre administration.
Donnez

Nos autres projets

Les biopsies liquides

Pour les enfants atteints d’un rhabdomyosarcome, l’évaluation de la réponse aux traitements et du caractère pérenne de leur rémission passe par l’imagerie médicale et la réalisation fréquente d’IRMs. Dans certains types de cancers –mais pas les rhabdomyosarcomes, on a déjà pu démontrer qu’il était cliniquement pertinent d’évaluer la quantité d’ADN anormal provenant du cancer circulant dans le sang. Cette technique est appelée « biopsie liquide » et a pour finalité de prélever des cellules cancéreuses dans le sang par opposition à un prélèvement réalisé par intervention chirurgicale.

Découvrez le projet
91%
150 000 sur 1 an
Donnez

Mieux soigner une tumeur cérébrale aujourd’hui incurable

Les tumeurs cérébrales sont la principale cause de mortalité et de morbidité des enfants, des adolescents et des adultes jeunes. Les gliomes sont les tumeurs malignes les plus fréquentes et les plus graves, et parmi ceux-ci le gliome infiltrant du tronc cérébral (ou DIPG) est la forme la plus sévère, universellement incurable avec pratiquement aucun survivant au-delà de 2 ans après le diagnostic.

Découvrez le projet
100%
150 000 euros sur 1 an
Donnez